La guerre contre son pays avait duré quatre jours lorsque le président ukrainien Volodymyr Selenskyj a adressé une demande d’adhésion de son pays à l’UE. Et il indiquait ainsi d’emblée ce pour quoi ses compatriotes se battaient : l’appartenance à la famille européenne ! “L’Ukraine dans l’UE – défendre la liberté de l’Europe !” était donc le slogan du rassemblement que nous avons organisé le 06 mars 2022 sur la Burgplatz de Duesseldorf, en collaboration avec Pulse of Europe et les Jeunes fédéralistes européens. 1500 participants ont suivi les discours du maire de Düsseldorf Stephan Keller, de la consule générale d’Ukraine Iryna Shum, des députés européens Moritz Körner (FDP) et Alexandra Geese (Bündnis 90/Die Grünen) et bien sûr de nombreux représentants d’associations ukrainiennes. Le président de We are Europe!, Jens Baganz,  a mis en garde les participants:

L’Ukraine a sa place dans l’UE ! Ne laissons pas la demande d’adhésion de l’Ukraine aux bureaucrates de Bruxelles – cela prend des années ! Réfléchissons à ce que nous pouvons donner aux Ukrainiens dès aujourd’hui ! Ils ont besoin de notre soutien maintenant !

L’intervention de l’association “Freies Russland NRW” (“Russie libre de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie”) a également été suivie avec une attention particulière. Son président, Yuri Nikitin, n’a laissé planer aucun doute sur le fait que l’invasion de l’Ukraine par la Russie est un crime grave. Ce crime aura également des conséquences désastreuses pour l’avenir de la Russie elle-même.

“Arrêtez la guerre”, “F*ck Putin !”, “Touche pas à l’Ukraine !”, “Poutine = Hitler” – de nombreuses pancartes témoignaient de la colère irrépressible des manifestants de voir une telle guerre se reproduire en Europe au 21e siècle.

La manifestation était le premier événement commun des trois grandes organisations pro-européennes de Düsseldorf, qui se concertent intensivement depuis quelques mois sur la manière d’unir leurs forces dans leur travail futur.